medienhilfe

Friedensförderung durch Brücken der Verständigung
Peace Building through Bridges of Communication

[Home]
[up]

 

 

 

2003

  • Le team de mh s'est élargi de quatre nouveaux membres et a étendu sa zone d'activités vers les pays d'Europe Centrale et Orientale.

  • Le projet à long terme "Emancipation et Intégration des Roms au travers des media Roms" a été lancé grâce au soutien de l'Open Society Institute OSI – Network Media Program (Fondation Soros).

  • Pour la première fois, un programme de deux ans nommé "Westbalkan 2003 – 2004" a pu être mis sur pied avec la Division Politique IV du DFAE.

  • Deux conférences ont été organisées en coopération avec le Centre de Contrôle Démocratique des Forces Armées (DCAF) de Genève, sur les thèmes "Confidence Building between armed Forces and the Civil Society" et "Security Sector Reform and the Media". Les documents de travail et autres informations y relatifs sont accessible sur le site de medienhilfe.

  • Une sélection de pages du site Internet a été traduite en français. De plus, le site a été enrichi d'une carte interactive des zones d'interventions et partenaires de medienhilfe.

  • Au premier semestre 2003, un premier numéro en français de mh-infos a été publié.

2002

  • Les 8 et 9 avril se tient une manifestation du jubilé pour commémorer les dix ans de Medienhilfe sur le thème « Les médias : de la propagande guerrière à la promotion civile de la paix ».

  • Le Conseil d’de Medienhilfe est créé à l’occasion de l’assemblée générale annuelle. Il comprend 53 représentants des médias, de la culture, de la science et de la politique.

  • L’assemblée générale annuelle décide également un changement de nom et de statuts. Medienhilfe, nouvelle appellation de l’organisation, reste fermement engagé dans le soutien aux médias indépendants des territoires de l’ex-Yougoslavie, même si le substantif « Ex-Jugoslawien », à connotation péjorative, a été supprimé.

2001

  • La Macédoine, épargnée jusque là par la guerre, est soumise à des tensions interethniques croissantes, lesquelles conduiront le pays au bord du gouffre. Medienhilfe s’emploie, avec l’aide financière de la Confédération, à prévenir l’escalade guerrière.

  • Medienhilfe engage son premier collaborateur à plein-temps, chargé de gérer et de coordonner les différents projets en Macédoine.

  • Dans le cadre d’une collaboration internationale, des représentants de Medienhilfe participent à différentes réunions de coordination de l’International Media Fund (IMF) et de la Task Force média du Pacte de stabilité pour l’Europe du Sud-Est.

  • Medienhilfe assume la présidence du Centre pour la promotion de la paix (Kompetenzzentrum Friedensförderung KOFF).

  • Medienhilfe est enregistré dans le registre du commerce comme association d’utilité publique exempte d’impôt.

2000

  • Suite aux développements politiques en Croatie et en Serbie, le travail de Medienhilfe s’oriente de plus en plus vers un soutien aux processus de démocratisation.

  • A l’occasion des élections générales en République fédérale, Medienhilfe organise de nombreuses rencontres avec des représentants des mouvements opposés au président Milosevic (ex : OTPOR !).

  • Grâce au soutien financier de la Confédération et de différents donateurs, le soutien aux médias indépendants, soumis à des pressions croissantes, se poursuit.

  • Les autres projets ne sont pas pour autant prétérités, à témoin le soutien financier à des stations de radios indépendantes et multi-ethniques au Kosovo.

  • Une série de diffusions de films et de visites de représentants des médias indépendants de l’ex-Yougoslavie sont à nouveau organisées. Des membres de Medienhilfe prennent part à de nombreuses discussions, conférences et rencontres.

  • Du 25 novembre au 2 décembre se tient le séminaire « Cross Border Seminar on Return, Recovery and Reconciliation » à Trogen, sur les mêmes bases que le séminaire « Frieden von unten » organisé en 1997. Medienhilfe prends en charge l’organisation de la manifestation sur mandat des œuvres d’entraide membres de l’Infokreis Ex-Jugoslawien.

1999

  • La crise et la guerre au Kosovo occupent une très grande place dans le travail de Medienhilfe. Durant toute l’année, de nombreuses réunions ont lieu comme par exemple « Kosov@ Media », série de discussions à cœur ouvert entre deux conférenciers, l’un de Pristina et l’autre de Belgrade.

  • En mars, Medienhilfe met sur pied une diffusion d’informations par e-mail en réaction à la situation d’urgence qui prévaut au Kosovo.

  • Pour répondre aux besoins de nombreuses organisations et œuvres d’entraide désireuses d’aider le Kosovo, Medienhilfe réponds à un grand nombre de sollicitations et met à disposition une volumineuse documentation.

  • Une partie importante du travail consiste à maintenir le contact avec les partenaires déplacés ou disparus et à les assister en temps de crise.

1998

  • Le 6 février, Medienhilfe organise un « apéro-discussion » sur la problématique des médias dans l’après-guerre.

  • Un voyage en Serbie et au Kosovo permet de nouer de fructueux contacts et de lancer différents projets.

  • En automne, un voyage en Croatie (Zagreb, Split et Mostar) offre l’occasion de renforcer les liens avec l’OSCE, la Fondation Soros et différents partenaires.

1997

  • En février, différentes réunions sur le rôle des médias pour la paix et la reconstruction ont lieu.

  • Des représentants de Medienhilfe se rendent en Bosnie et en Serbie pour s’informer de la situation actuelle et des problèmes que rencontrent les médias. Medienhilfe lance également son projet « Print for Peace » visant à soutenir les maisons d’édition indépendantes d’ex-Yougoslavie par l’achat de livres destinés au public de Suisse.

  • Du 26 octobre au 1er novembre se tient à la Fondation Village d’enfants Pestalozzi à Trogen un séminaire intitulé « Frieden von unten ». Des journalistes indépendants et des représentants d’organisations pacifistes, féministes et des droits de l’Homme des régions dévastées par la guerre échangent leurs expériences. Medienhilfe est responsable de l’organisation de ce séminaire co-financé par la Confédération.

1996

  • Medienhilfe est partie prenante du groupe de travail « Bosnie » mis sur pied par le Département du développement et de la coopération (DDC).

  • Deux membres de Medienhilfe participent à la conférence « Media and reconciliation » à Amsterdam.

  • Dix ordinateurs sont envoyés en Serbie et en Croatie. Medienhilfe organise une livraison de livres pour la Bibliothèque nationale de Sarajevo, presque entièrement détruite durant la guerre.

  • Medienhilfe achète des livres à des maisons d’édition indépendantes en Croatie, Bosnie et République yougoslave et les diffuse par delà les frontières afin de favoriser les échanges et les discussions.

  • Medienhilfe organise une journée de projection de films de la radio belgradoise B-92 ainsi qu’une fête de solidarité qui attire plus de 500 invités.

  • En octobre paraît le premier numéro de « Medienhilfe-Info », la lettre d’information qui présente les activités de Medienhilfe et la situation des médias d’ex-Yougoslavie.

  • En décembre, Medienhilfe met en service son propre site web.

1995

  • Du 24 février au 8 mars, le cinéma zurichois Xenix, en collaboration avec Medienhilfe, diffuse une série de films sur Sarajevo.

  • Le Tages-Anzeiger publie un long article sur le rôle des médias dans la guerre. En outre, un membre de Medienhilfe participe au « Zischtigsclub » sur SF DRS. L’émission pour jeunes « Zebra » de SF DRS présente également Medienhilfe. En août, Medienhilfe participe chaque jeudi à l’action « No war in Bosnia » menée à Zürich.

  • Medienhilfe prend part à une conférence sur le thème « De l’information plutôt que de la propagande » en Allemagne.

  • Plusieurs oeuvres d’entraide et organisations pacifistes publient, sous l’égide de l’Infokreis Ex-Jugoslawien dont fait partie Medienhilfe, le journal « Brückenschlag » à l’occasion de la journée des Nations Unies pour les droits de l’Homme (10 décembre).

  • Medienhilfe rend accessible sur Internet de nombreuses informations.

1994

  • Sous les auspices de Medienhilfe, l’écrivain Dzevad Karahasan récite des textes sur le siège de Sarajevo.

  • Medienhilfe organise une journée consacrée à la couverture médiatique de la guerre intitulée «The more we watch and listen, the less we know».

  • Durant l’année, 132'000 fr. ont pu être récoltés pour des projets de soutien aux médias à travers toute l’ex-Yougoslavie.

1993

  • L’association Medienhilfe Ex-Jugoslawien est fondée officiellement le 10 janvier.

  • A l’occasion d’une conférence de presse tenue en mars, Medienhilfe présente ses activités. Plus de 200'000 fr. sont récoltés pour soutenir les médias indépendants de l’ex-Yougoslavie.

  • Medienhilfe Ex-Jugoslawien organise durant toute l’année une série de projections de films de et sur Sarajevo ainsi que des lectures publiques de textes d’écrivains des Balkans comme Abdulah Sidran, Dubravka Ugresic ou Slavenka Drakulic.

1992

  • Le 18 décembre, un groupe de représentants des médias suisses organise au Volkshaus de Zürich une table ronde sur le thème « De l’information plutôt que de la propagande ». Deux cents personnes suivent les exposés de quatre journalistes indépendants de Belgrade et de Zagreb, d’un représentant du Centre anti-guerre de Belgrade et du professeur de droit de l’Université de Fribourg Thomas Fleiner. Cet événement constitue l’acte de naissance de l’organisation « Medienhilfe Ex-Jugoslawien ».

source: Medienhilfe
published by: Florent Cosandey fco@medienhilfe.ch date of release on this site (DD/MM/YY): 26/06/2003

Info by: Roland Brunner rbr@medienhilfe.ch

 

News & Updates

mh-info

Partners & Projects

Mailinglist

suchen / search

go to top

medienhilfe, P.O. Box, CH-8031 Zürich, Switzerland
Phone +41-1-272 46 37,  Fax +41-1-272 46 82, email: info@medienhilfe.ch